Bio

Enfance

Je suis tombé dans l'informatique il y a bien longtemps maintenant, je devais avoir 12 ou 13 ans.

Mon premier ordinateur fut un Apple IIe. J'avais peu de logiciels mais l'un d'eux a été déterminant pour le reste de ma vie... Un interpréteur BASIC, le début de toute une histoire... Une passion qui ne me quittera plus et dont je ferai quelques années plus tard mon métier.

Mon premier programme

Un de mes premiers logiciels permettait de calculer la distance à laquelle la foudre était tombée.

Le principe était simple, on appuyait sur la barre d'espace quand on voyait la foudre, puis on appuyait quand on entendait le tonnerre, le logiciel chronométrait la durée entre les 2 appuis et en déduisait la distance. (C'était la première version, je l'ai ensuite amélioré quand j'ai découvert la formule permettant d'intégrer la température de l'air)

Je me souviens encore de mes feuilles de code (il n'était pas possible d'enregistrer le code, je devais le copier sur des feuilles de papier et le retaper quand je voulais l'exécuter). Alors, quand je voulais utiliser l'un de mes programmes, je devais anticiper (ou éviter d'éteindre mon ordinateur)

Adolescence

Le temps passe, les machines évoluent... Les langages, les systèmes se sont multipliés, interconnectés et l'informatique entrait peu à peu dans notre vie quotidienne ...

Les magazines informatiques se multiplient (et leurs CD, les seules sources à l'époque des sharewares et des freewares ...)

Beaucoup de Linux... Slackware, RedHat, Mandrake ... Je pense avoir installé toutes les distributions qui sont passées entre mes mains. Avoir configuré mille fois un serveur Apache, des clients / serveurs Samba, ...

Ah l'ère du Hacking / Phreaking / Cracking... Le phreaking à l'aide de scripts pour modem Olitec 56K (et les factures de téléphone correspondantes qui ont rendu ma mère folle et qui m'ont posé quelques problèmes...)

Internet via les modems analogiques et leurs sons caractéristiques (que les plus jeunes ne connaîtront pas...) Pour les plus aisés ou les entreprises, les accès RNIS... Je me souviens passer des journées entières sur les stands multimédia promotionnels dans les centres commerciaux pour bénéficier d'un débit incroyable pour l'époque (Entre 64 et 128 kbps)... puis l'ADSL en 512 kbps... Qui se souvient de Netissimo? (Je m'étais abonné par leur intermédiaire car c'était les seuls à proposer le modem Ethernet Alcatel)...

La nécessité d'utiliser des lecteurs Iomega Zip (branchés sur le port parallèle) pour stocker plus de 1,44 Mo sans passer par un jeu de manipulations (compression / archivage + fractionnement) ... 1 disque ZIP de 100 Mo représente environ 70 disquettes, c'était révolutionnaire et tellement pratique !

Les premiers hébergeurs mutualisés (RIP Mygale; -))... Les éditeurs WYSIWYG... FrontPage... Dreamweaver... WebExpert... Le début des pages Web dynamiques, côté client grâce au javascript, côté serveur grâce aux scripts CGI...

J'ai continué à développer de nombreux autres programmes tout au long de ces années: Un programme de gestion des membres pour mon club de Taekwondo écrit en Visual Basic... Un programme de réservation de ressources (salles de réunion, rétroprojecteur, ...) à l'aide de scripts CGI en python...

Mon entrée dans le monde professionnel

J'ai effectué plusieurs petits boulots en parallèle de mes études : technicien hotline pour les produits Dell et Palm, technicien hotline chez Club-internet. Le début des années 2000, principalement des modems analogiques, a été le début de l'ADSL et une véritable galère avec les modems en USB. Qui se souvient du modem "raie manta" de Club-Internet ? De l'accès réseau à distance pour configurer les connexions non persistantes ?

Au cours de mes études, j'ai eu l'opportunité de lancer une activité d'informaticien en freelance. Cette idée m'est venue du fait que j'étais souvent sollicité pour filer un coup de main aux personnes de mon entourage, c'était un bon moyen de me faire de l'argent de poche. C'était mon job étudiant. Mais quelques mois plus tard, face au succès de mon activité, je pris la décision d'arrêter mes études pour me consacrer pleinement à cette activité.

Je ne pratiquais plus l'informatique uniquement par passion, cela devenait aussi mon métier.

Pour découvrir mon parcours professionnel, je vous renvoie vers ma page LinkedIn.

Mon autre grande passion : jouer et composer de la musique

Le clavier de l'ordinateur n'était pas le seul clavier que j'ai utilisé... J'ai toujours aimé jouer de la musique... J'ai appris à jouer de plusieurs instruments en autodidacte. D'abord le clavier, puis la basse et la batterie... (Mes préférés sont la basse et la batterie ;-))

Mes compétences en informatique m'ont aidé à adopter les outils de MAO (Musique Assistée par Ordinateur) qui simplifie le processus de création de musique. Je suis un grand fan de Cubase.

Parallèlement à mon activité d'indépendant, j'ai suivi une formation musicale de composition et d'arrangement professionnel à l'ICM (Institute of Contemporary Music).

ça ne fera pas partie des sujets couverts par ce site.

Mon goût pour les "side-projects"

J'ai toujours apprécié travailler sur d'autres projets en parallèle de mon activité professionnelle.

Ils me permettent d'élaborer des solutions informatiques/électroniques pour :

  • des problématiques de mon quotidien (application pour calculer la paie d'une assistante maternelle, ...)
  • de besoins d'outils pour une association / entreprise
  • tester des idées, faire de la R&D par rapport à mes hobbies

Ces projets me permettent de :

  • mettre en oeuvre et tester certaines archi/conceptions/patterns/techno.
    Le développement logiciel est une discipline qui nécessite de s'entretenir sur plusieurs aspects (pratique, veille, ...).
  • Créer des solutions au quotidien
  • Mettre en relation différentes disciplines de l'ingénierie
  • Exploiter l'informatique hors du cadre Clavier/Ecran